Lyon, mon parcours culinaire

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-brioche-rose-praline

 

Pour la première fois, en ce mois de décembre, je suis allée passer un week-end à Lyon. Comme vous le savez sûrement, cette ville française est réputée pour sa gastronomie. Lyon compte des chefs mondialement connus, comme Paul Bocuse et Eugénie Brazier, mais aussi de nombreux chefs étoilés. Et surtout, vous y trouverez des plats typiques comme la salade lyonnaise, les grattons, la rosette de Lyon, les quenelles, les pommes dauphines ou encore l’andouillette. Côté sucré il y a bien-sûr la praline rose à déguster “brute”, en tarte ou encore en brioche. Il y a aussi le typique saint-marcellin ou saint-félicien pour les connaisseurs de fromage. Sans oublier le Beaujolais côté boisson ! Bref je suis loin d’avoir tout cité alors, vous vous en doutez, ce week-end à Lyon a été riche en découvertes gastronomiques pour moi 🙂  Allez je vous emmène !

À Lyon, j’ai testé…

Le Bistrot Gustave

Cet établissement est situé dans la rue des Marronniers, une rue assez touristique remplie de restaurants ! Et pourtant, le Bistrot Gustave s’est bien démarqué avec sa déco industrielle sympatique, son parquet et ses grandes tables. Côté culinaire c’était agréable là aussi. Hormis les œufs meurettes, nous n’avons pas spécialement pris de plats typiquement lyonnais (notre avion est arrivé tard et nous avons diné au dernier service. Nous avions juste “faim” et n’étions pas encore d’attaque pour les festivités lyonnaises ! 🙂 ) De ce fait nous avons pris de beaux morceaux de viande en plat et en dessert j’ai testé le moelleux au marrons. Pour environ 25/30€ par personne boisson comprise, c’est un bon rapport qualité/prix… Et les plats sont servis avec le sourire ! 🙂

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-bistrot-gustave-oeuf
Oeuf meurette et ses mouillettes
blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-bistrot-gustave-filet
Filet mignon de porcelet façon grand-mère et gratin dauphinois
blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-bistrot-gustave-table-vin
En arrière-plan, un onglet de boeuf Angus poêlé à la cuisson parfaite !

L’Amphitryon

Les bouchons lyonnais ça vous parle ? Je ne pouvais pas faire ce parcours culinaire sans tester l’un de ces restaurants typiques, spécialisés en cuisine locale. C’est en nous promenant dans les rues du Vieux Lyon que nous avons trouvé celui là. Tous les bouchons se ressemblent vu de l’extérieur et nous sommes rentrés dans celui-ci sans savoir si il était mieux qu’un autre et nous n’avons pas été déçus. Pour commencer la déco de la salle (bien que petite) est vraiment pittoresque et d’époque (voir photos) et l’accueil a été super du début à la fin ! Je vous conseille d’y aller dès midi car la salle se remplit très très vite.

Ici on ne mange donc que des plats originaires de la région et tout est fait maison. Nous avons pris le menu Amphitryon à 19,80€ pour entrée-plat-dessert et qu’est-ce que c’était copieux ! Lorsque j’ai vu mon entrée et celle de mon chéri arriver, j’ai cru que c’était déjà le plat ! Les assiettes étaient tellement remplies, ahahah 🙂 La serveuse nous a dit “oui ici on mange bien et on est généreux !” Un très bon moment donc où nous avons pu découvrir certaines spécialités lyonnaises et d’où nous sommes ressortis repus et ravis.

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-bouchon-amphitryon-interieur

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-bouchon-amphitryon-salade
La salade lyonnaise et en arrière-plan, saucisson cuit de Lyon, lentilles compotées et sauce meurette.
blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-bouchon-amphitryon-soupe-oignon
La soupe à l’oignon !
blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-bouchon-amphitryon-andouillette
Andouillette rôtie, sauce vin blanc, gratin dauphinois, et en arrière plan pied de cochon et pommes de terre vapeur.
blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-bouchon-amphitryon-creme-caramel
Crème au caramel maison

Les Halles de Paul Bocuse

Les Halles de Lyon-Paul Bocuse, situées dans le 3e arrondissement, sont un autre grand lieu de la gastronomie lyonnaise. Vous y trouverez une soixantaine de commerçants (pâtissiers, charcutiers, chocolatiers, spiritueux, quelques restaurants, boulangers, épiceries fines, fruits et légumes, et j’en passe !) et ici il parait que la qualité est au top du top ! En effet c’est là que le grand chef Paul Bocuse faisait son marché.

Je ne sais pas trop à quoi je m’attendais en y allant mais j’ai été un peu déçue… Je pensais que ce serait plus animé, que je verrai des clins d’œil à la gastronomie lyonnaise un peu partout mais au final, ça ressemblait juste à un marché couvert… En revanche, je m’accorde avec le reste des avis sur ce lieu concernant la qualité des produits. Ce n’est pas donné ici mais la qualité est bien là et c’est pour ça que les gens se déplacent. Nous avons acheté ici (chez le commerçant Maison Victoire) une tarte aux pralines roses pour emmener en dessert chez nos hôtes et qu’est ce que c’était bon ! 🙂

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-halles-paul-bocuse

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-halles-bocuse-paul

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-tarte-praline-rose
Tarte aux pralines roses de la Maison Victoire

Le brunch au Butcher

Déjà il faut savoir que nous avons eu beaucoup de mal à trouver un lieu pour nous accueillir bruncher ce dimanche matin-là. Tous les lieux les plus ‘connus’ étaient déjà complets et c’est finalement un lyonnais qui nous a parlé du Butcher, rue Lanterne. Nous avons appelé vers 10h45 et, ouf, il restait une table pour deux à midi. (Je vous conseille quand même de réserver bien à l’avance pour tout ce qui est brunch à Lyon !)

Bref, avec le nom de ce restaurant, on se doute bien que l’on ne vient pas ici pour déguster une assiette veggie ! En effet le Butcher a fait de la viande sa spécialité, notamment autour du burger. Le dimanche c’est un peu différent puisqu’ils nous proposent un brunch type ‘English Breakfast’ avec des baked beans, du bacon, des œufs, des saucisses, etc ! Et pour la touche sucrée, des pancakes et du sirop d’érable.

Côté prix c’est seulement 15€, très abordable pour un brunch aussi copieux n’est-ce-pas ? Oui mais voilà le piège, en fait il s’agit juste de la nourriture, si vous rajoutez un thé et un jus d’orange, hop, vous êtes à 21€ ! J’ai pris le thé à la vanille à 3€ et j’ai eu une tasse d’eau chaude et un sachet Twinings Vanille… J’ai l’habitude d’acheter ce thé dans le commerce pour le prix d’1,80€ les 25 sachets donc… J’ai juste trouvé le tarif du thé au Butcher un peu abusé et pour le prix j’aurai pensé au moins avoir une théière pour pouvoir me resservir, mais bon… passons ! 🙂

Le service a été tout de même très agréable et l’assiette du brunch était très bonne. La déco de l’établissement est sympa elle aussi. C’était idéal pour débuter la journée du dimanche en amoureux (ou entre amis !)

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-brunch-butcher-carte

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-brunch-butcher-tasse

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-brunch-butcher-english

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-brunch-butcher-english-oeuf

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-brunch-butcher-interieur

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-brunch-butcher-pancakes

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-brunch-butcher

La brioche aux pralines roses

J’avais déjà gouté la tarte aux pralines roses mais ça ne me suffisait pas, ahah ! Dans la brioche, la praline est travaillée différemment et c’est tout aussi bon. C’est lors d’une ballade dans le quartier de la Croix-Rousse que nous en avons acheté. La petite boutique Praline et Chocolat du maître chocolatier Eric Lardet avait de nombreuses spécialités lyonnaises. Cette brioche (vendue en petit ou grand format) est fabriquée avec de la farine artisanale. Comptez moins de 2€ pour la petite brioche (1,50€ si mes souvenirs sont bons…) et quel régal ! C’était parfait à déguster à l’aéroport, en attendant mon avion-retour pour Bordeaux.

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-brioche-praline-rose

 

J’ai donc passé un super week-end à Lyon avec mon amoureux et nos hôtes lyonnais qui nous ont super bien accueillis et conseillés. Cette ville est vraiment riche en gastronomie et j’adorerais y retourner pour des événements culinaires (comme le Sirha par exemple, un rendez-vous international sur la restauration et l’hôtellerie !) Mais c’est aussi une magnifique ville pour se promener, avec un patrimoine historique et architectural grandiose ! Si vous n’y êtes jamais allé, allez-y, ça vaut le détour. 🙂

blog-agathe-duchesne-gastronomie-lyon-agatwe-vue-panoramique

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 comments On Lyon, mon parcours culinaire

Leave a reply:

Your email address will not be published.